苗漫醒
2019-08-01 03:15:10

Le gouvernement fait demainsarentréepoliticaliqueavec un Conseil des ministres sous haute tension。 desarbitragesbudgétaires,dont descoupesliéesauxdépensesdedolidarité,sont attenduscommeremèdeàunecroissance en berne。

Retour au palais。 Le gouvernement tient demain son Conseil des ministresderentréeàl'Élysée。 Il doityprésenterdenouveauxarbitragesbudgétairespourl'année2019,dans un contexteparticulièrementsuru。 D'abord,parce que le支付额外费用traumatiséparl'exercice 2018,qui a valu a。值得Emmanuel Macron le surnomdePrésidentdesriches。 Ensuite,parce que lapolitiqueéconomiquemenéedepuisun an ne produit pas les effets promis par l'exécutif。 Lesprévisionsdecroissance sont en berne。 2017年2月22%,2017年2%,2%,2018年.Il a depuis revu sesambitionsàlabaisse,1,8%。 Unchiffreconfirméparala banque de France,maisinfirméparl'Insee,qui penche plus pour untauxà1.7%。 «Cela n'est pas du tout surprenant。 C'estmêmelefruit des choixdel'exécutif,mesure gravementledéputéPCFFabien Roussel。 Dèsjanvier2018,lesimpôtsindirectsontaugmenté,avec une hausse des prix des carburants,du tabac,des mutuelles,despéages,de l'énergie等.Àcelas'estajoutéelahausse de la CSG。 Dèslemois de janvier,lesFrançaisontdonc perdu du pouvoir d'achat,ce qui abienévidemmentpénalisélacroissance。 »

Unrégimeabsurdequi bride l'activitééconomique

Le budget 2019 devrait sans surprises'enliseràsontour。 Lescontratsapidéspourraientfaire l'objet de nouvellescoupesbudgétaires,aprèsles150000supprimésl'anddernier。 Etlescollectivitéslocalessontasopléesàmaintenirleureffortaprâsl'amputationde 13 milliards d'euros sur cinq ans。 «Soit moins de services publics,moins de commandes publiques,moins d'emplois et,f​​ine,moins d'activitééconomique,alors qu'il faudrait ici investir massivement en proposant des salairesdécents! »tance l'élucommuniste。 De plus,l'impact se fait sentir surlebâtiment,délibérémentfragiliséaveclaloiÉlan。 Les points de croissance ne seront pasnonàcautrieducôtéducommerceextérieur,l'industrieétantsous-développéedansle pays depuisdesannées,comme dans aucun autrepaysprétendantautitre de grande puissance。 Etleééquilibragebudgétairenese ferapasgrâceàlalutte contre la fraude et l'évasionfiscales,quicoûtentchaqueannéententre 60 et 80 milliards d'eurosàlaFrance,soit une somme proche desondéficit。 «Le projet de loi du gouvernement contre la fraude fiscale estunpétardmouilléparrapportàl'rsenalqu'il faudrait mettre en place pour obtenirdesentréesconséquentesetvaincrecefléau! »s'indigne Fabien Roussel。

Enéfinitive,l'exécutif出席toujours que les cadeaux faits aux plus riches rejaillissent sur tous,quandbienmêmelapéorieduruissellement est une fable。 Etilespèrecondoreque la casse du Code du travail permettra aux entreprises d'embaucher。 Sauf que,si son objectif commun avec Bruxelles d'atteinddendéficitdedessous des 3%de PIB semble atteigncetteanée,celui d'êtresousles 2,3%en2019s'éloignedeplus en plus。 L'Étatvadon sans doutechercheràseserrer encore la ceinture。 Quels seront les premiers perdants decerégimeabsurde? Une note du gouvernement transmise en juillet aux parlementaires donneuneidée。 Le budget«solidarité,insertionetégalitédeschances»,quidevaitêtrede21,31 milliards d'euros en 2019,serait finalement de 20,78 milliards。 Soit une hausse moindre qu'attendu,et une coupe de 530 million d'eur pour ce volet qui contient les augmentations de l'allocation auxadultescadapés,de la prime d'activitéetde l'aide aux femmes victimes de violences sexuelles, que la Macronie brandit sans cessepourdéfendrel'aspect«social»de son projet。

Enfin,le budget deladéfenseserasans doute celuiquiconnaîtralaplus plus forte augmentation(+ 1,70 milliard)。 La plusforterégressionpourraitaffnerle travail et l'emploi( - 2,07毫克),juste devantlacohésiondesterritoires( - 1,16 milliard)。 En landant,le planpauvretéaétéreportéàlami-septembre; le Cice estencorelà,sans«êtredirigé,etconditionné,vers les entreprises qui en auraient besoin pour embaucher,augmenter le Smic et les salaires,ou investir sur le territoire»,comme le proposed Fabien Roussel,et le gouvernement veut toujours diminuer ladépensepubliquede 60 milliards d'euros et supprimer 120 000 postes de fonctionnaires sur cinq ans。

AurélienSoucheyre

我是一个IIdébordedéjàauparlement Le calendrier parlementaireestdéjàbouchéavantla reprise de septembre。 Dans l'espace disponible avant l'examen du projet de loi de finances,lamajoritéhésiteàsocsentrelededébatsurlaéformememloynelle,interrompu par l'affaire Benalla,ouàexteinerla lai Pacte。 Les volets delarévisiondesinstitutionsnedépendantpas de la Constitution pourraientaussiêtrereisisdu chapeau。